Publié le : 10 janvier 20224 mins de lecture

La méthanisation est un phénomène biologique basé sur la fermentation de matières organiques : résidus agricoles comme les déchets alimentaires de fruits et légumes, ordures ménagères, boues et fumiers ou encore déchets industriels comme les poussières de céréales. Cette dégradation naturelle peut être réalisée grâce à des dispositifs spécifiques et des sites de méthanisation et permet la production de biométhane.

Méthanisation : valorisation et traitement des déchets

Si le recyclage des déchets est de plus en plus perçu comme une source de richesse potentielle, la méthanisation, en tant que solution technologique de pointe, offre une alternative, avec un double intérêt pour le traitement et le recyclage des déchets. Une technologie conçue pour dégrader les micro-organismes présents dans de tels matériaux pour récupérer et traiter les déchets organiques. La méthanisation peut non seulement produire de l’énergie renouvelable, mais aussi créer des engrais précieux en agriculture biologique grâce à un processus complexe, mais elle peut être utilisée en utilisation sur la grande échelle.

Le procédé de méthanisation

La méthanisation repose sur le traitement des déchets biologiques à grande échelle, notamment le traitement des boues d’épuration municipales et de certains déchets industriels non toxiques. Contrairement aux réactions organiques et chimiques provoquées par le compostage appelées réaction aérobie, elle est un processus communément appelé digestion anaérobie. Ainsi, dans des conditions environnementales contrôlées, notamment en l’absence d’oxygène, la dégradation s’accomplit par les micro-organismes présents dans la matière organique traitée. En effet, la digestion anaérobie repose sur des bactéries naturellement présentes dans la boue et ne nécessite pas d’ajout de bactéries, car elle se développe naturellement dans un environnement sans oxygène, tel qu’un environnement répliqué par méthanisation.

Les avantages du procédé

La méthanisation peut réduire la qualité du traitement des déchets moins organiques dans l’écosystème et réduire les émissions de gaz dus à l’effet de serre. Dans certains cas, il peut remplacer le biogaz par rapport à d’autres énergies fossiles plus émettrices de gaz à effet de serre. La méthanisation présente également l’avantage de traiter les déchets humides. Selon les méthodes traditionnelles, ces derniers ne peuvent pas être compostés. Par conséquent, grâce à l’utilisation de digesteurs thermiques et d’une structure spécialement conçue pour traiter ces déchets, l’émission d’odeurs est limitée. Il est étanche et équipé d’un filtre pour traiter l’air rejeté à l’extérieur.

La méthanisation est donc une technologie innovante de valorisation et de traitement des déchets biologiques. Elle permet de produire naturellement du biogaz et des engrais agricoles, particulièrement abondants.