Publié le : 31 janvier 20223 mins de lecture

La transition des combustibles fossiles tels que le charbon et le pétrole vers les énergies propres prendra plusieurs décennies, selon les experts du changement climatique, mais sa mise en œuvre doit être imminente si l’on veut que la planète survive. Changer les habitudes de consommation, utiliser des panneaux solaires et des éoliennes ne suffira pas. C’est pourquoi de nombreux pays, dont l’Espagne et la France, misent sur l’hydrogène vert comme autre allié pour réduire les émissions polluantes.

Le gaz vert : l’hydrogène !

Les experts en hydrogène ne peuvent imaginer un système énergétique neutre sur le plan climatique sans ce composant. Ils y voient la seule solution possible pour atteindre l’objectif mondial de décarbonisation.

Ils prévoient également que l’hydrogène vert sera bientôt utilisé pour alimenter les voitures, les camions, les bateaux et les avions, mais ce ne sera pas sa seule application. La technologie permettra également de l’utiliser pour stocker les énergies renouvelables lorsqu’elles ne sont pas demandées. Il pourrait même être exploité pour remplacer le gaz naturel dans les habitations, qui émet du dioxyde de carbone, entre autres applications industrielles.

L’Union européenne est fermement résolue à ce que l’hydrogène contribue à la neutralité climatique d’ici à 2050. Mais pour atteindre ces objectifs, il faut construire la filière : bien que son fonctionnement ait été prouvé, son développement nécessite un soutien public et une viabilité commerciale. Certaines entreprises proposent déjà ce carburant au public. Pour cela, un conseiller de choisir.com vous aidera à comparer les tarifs et vous proposera plusieurs offres selon vos besoins.

De quoi l’industrie de l’hydrogène vert a-t-elle besoin pour s’établir ?

Pour accéder à l’hydrogène produit à partir d’énergies renouvelables, l’hydrogène vert, il est nécessaire de développer l’infrastructure qui permet l’accès à ce gaz dans le monde entier.

Cette technologie de production existe, elle est suffisamment éprouvée, il faut maintenant la rendre commercialement viable.

Un soutien public déterminé est nécessaire pour faire passer ces projets et technologies du stade de la démonstration technologique à celui de la commercialisation.

Que font les entreprises françaises ?

Certaines fabriquent des électrolyseurs, d’autres développent des stations-service à hydrogène ou testent l’injection d’hydrogène dans le gaz naturel. Il existe également des entreprises qui fabriquent des piles à combustible à hydrogène, ou des systèmes de stockage de l’hydrogène, parmi de nombreuses autres applications.

En Europe, l’Allemagne est le leader dans ce secteur, selon les experts. De même que le Danemark et la région française de Normandie. Dans tous les cas, le recours à ce gaz vert permettra de réduire drastiquement la consommation de combustibles fossiles dans les années à venir.